Go back

Pannach Gerulf

Gerulf Pannach

Littérature

  • Pannach, G.: Als ich wie ein Vogel war. Texte (1999)

Né en 1948 à Arnsdorf près de Dresde, il commença par étudier le droit en RDA, mais s'arrêta rapidement pour se consacrer entre autres au mouvement appelé "Singbewegung" (mouvement de composition de chansons), et prit part à différents groupes de musique. Synthétiseur au sein du groupe "Klaus Renft Combo", alors extrêmement populaire en RDA, il écrivit au début des années 1970 de nombreuses chansons incisives envers le Parti socialiste unifié d’Allemagne de l'Est (SED, Sozialistische Einheitspartei Deutschlands). En 1975, le groupe se vit finalement interdire de se produire en public, décision qui fut personnellement validée par le chef d’Etat et du parti de la RDA, Erich Honecker. Cependant, avec les musiciens du groupe "Renft", Christian Kunert et Thomas Schoppe, de même qu’avec le poète Jürgen Fuchs, Gerulf Pannach continua de composer secrètement d’autres morceaux de musique. Dans le but d’intimider le mouvement revendicatif contre la déchéance de nationalité de Biermann, ils furent finalement arrêtés par la Stasi en novembre 1976.

Après huit mois d’emprisonnement au centre de détention de Berlin-Hohenschönhausen, on les expulsa vers la RFA. Là-bas, Pannach et Kunert donnèrent des concerts et enregistrèrent ensemble cinq disques. Après la chute du Mur en novembre 1989, Pannach se produisit à nouveau avec le groupe remanié "Renft Combo". Il collabora également avec les Puhdys et Veronika Fischer. Mais il décéda rapidement d’un cancer du rein à Berlin (1998). Pour expliquer son décès survenu aussi tôt, l'hypothèse fut alors avancée que la Stasi aurait exposé ce dissident éminent de la RDA à des rayons X, soit de manière intentionnelle soit suite à une négligence.